Plage de Palombaggia et Cap Corse

Corse du Nord ou Corse du Sud : laquelle choisir pour ses vacances ?

Vous hésitez entre la Corse du Nord et du Sud pour vos vacances ? Voilà un comparatif détaillé qui vous aidera à faire le bon choix !

La Corse est l’une des plus belles régions de France du Nord au Sud ! Très prisée des vacanciers, elle offre un vaste panel de paysages et de multiples activités à ceux qui s’aventurent le long de ses côtes, dans ses villages et sur ses sentiers. Entre criques sauvages, montagnes et plateaux, impossible de choisir une zone à privilégier, et seules vos préférences en matière de paysage, de patrimoine et d’activités vous feront choisir entre Corse du Nord et Corse du Sud qui présentent de nombreux atouts et des différences. Les plus beaux endroits de Corse se trouvent aussi bien au Nord qu’au Sud. Voici quelques conseils pour déterminer sous quelle latitude vous explorerez l’Ile de Beauté !

La position géographique

Corse du Nord

On l’appelle Corse du Nord mais on se réfère généralement au département Haute-Corse délimité par i Monti, l’arête montagneuse qui divise l’ile en deux. Bordée à l’est par la mer Tyrrhénienne et à l’ouest par la mer Méditerranée, elle englobe les villes de Bastia, Corte, l’Ile Rousse et Calvi.

Corse du Sud

La Corse du Sud s’étend comme son nom l’indique au sud de la frontière montagneuse qui coupe l’île en diagonale de Scandola à Solenzara. Cette zone méridionale bordée par la mer et très proche de la Sardaigne italienne comprend les villes de Bonifacio, Ajaccio et Porto-Vecchio.

Un camping à Solenzara ? Le Sole Di Sari, l’un des plus beaux campings en Corse.

Un camping à Porto-Vecchio : L’Acqua e Sole !

Corse du Nord ou Corse du Sud ? à chacune son patrimoine

Les plus belles plages

Corse du Nord ?

La Corse du Nord offre de beaux paysages naturels et de nombreuses plages de sable fin. Parmi les plus connues, la plage de Tamarone se distingue pour son décor sauvage, la plage de Barcaggio à Ersa pour son point de vue sur l’île de Giraglia, les plages de Bodri et de Ghjunchitu à Corbara pour leurs eaux turquoises et la plage de galets gris de Nonza à laquelle on accède par un escalier de quelque 500 marches.

Ou Corse du Sud ?

Les plages du sud de l’île sont les plus réputées, mais aussi les plus fréquentées. Parmi les plus belles, citons :

  • la plage de Palombaggia pour ses pins parasols et son eau turquoise
  • la Rondinara en forme de coquillage
  • la plage de Saleccia près de Saint-Florent pour ses dunes et sa forêt de pins
  • la plage de Portigliolo au sud d’Ajaccio
  • la longue plage de sable fin de Santa Giulia et la blancheur de Roccapina bordée par le maquis.

Un camping à Saint-Florent ? Le Kalliste !

Les sites naturels

Corse du Nord ?

Le nord de l’île regorge de paysages spectaculaires entre mer et montagnes, lacs et forets. C’est là que se trouve le Monte Cinto, le point culminant corse de 2710 mètres, ainsi que le célèbre désert des Agriates. On y trouve aussi les lacs de montagne de Bastani et Nino, les forêts de Vizzavona et Valdu Niellu et le fleuve Golo. De quoi satisfaire les amoureux de nature et d’excursions au cœur de sites préservés.

Ou Corse du Sud ?

La Corse du Sud n’est pas en reste et recèle elle-aussi de nombreux sites d’exception, dont les Calanques de Piana et le Golfe de Porto, tous deux inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. A voir aussi lors de votre séjour, la réserve marine et terrestre de Scandola, les îles Lavezzi au sud-est de Bonifacio, l’Alta Rocca et les aiguilles de Bavella, les îles Cerbicales et les pozzines de Coscione, un paysage végétal traversé de ruisseau d’une verdeur spectaculaire.

Un riche patrimoine culturel

Corse du Nord ?

Les amateurs de visites culturelles trouveront forcément leur bonheur avec plus de 180 monuments historiques disséminés sur le territoire de la Haute Corse, entre églises, couvent, tours génoises, palais et moulins ! Les villages médiévaux de Centuri, Sant’Antonino, Nonza, Lama et Erbalonga valent aussi le détour. Côté musées, pensez à visiter le musée archéologique d’Aléria, le musée ethnographique de Cervione et le musée de la Corse à Corte.

Un camping à Aléria ? Le Marina d’Erba Rossa !

Ou Corse du Sud ?

Au sud, on trouve de nombreuses tours génoises sur tout le littoral, et des sites préhistoriques réputés comme le site de Filitosa qui comporte des vestiges mégalithiques ou les sites du Sartenais qui passionneront les amateurs d’histoire. Le musée de la Maison Bonaparte à Ajaccio mérite un crochet et l’aquarium de Bonifacio ravira les curieux avec ses bassins dans des grottes qui hébergent diverses espèces de faune et flore sous-marine méditerranéenne.

Le paradis des sportifs

Corse du Nord ?

Outre le GR20 qui traverse l’île sur presque toute sa longueur, il existe de nombreux sentiers de marche dans les terres, et le long du littoral pour rejoindre les différentes plages. Le sentier des Douaniers du Cap Corse notamment est très prisé des randonneurs, ainsi que la côte de Nebbio entre la plage du Lodo et celle de la Saleccia. Les amateurs d’escalade opteront pour la vallée de l’Asco et les adeptes du kayak pour les eaux vives d’Aléria ou les gorges du Tavignano près de Corte. Ceux que les épaves fascinent iront quant à eux plonger près de Bastia où elles sont nombreuses.

Un camping à Aléria ? Le Marina d’Aléria !

Ou Corse du Sud ?

Les randonneurs apprécieront de parcourir le GR20 ou l’un des multiples chemins qui permettent d’explorer le Golfe de Porto ou les falaises de Bonifacio. Quant aux amateurs de plongée, ils auront le choix entre de nombreux sites : les iles Lavezzi, le Golfe de Porto, le Golfe d’Ajaccio, celui d’Ajaccio ou de Lava.

Un camping à Bonifacio ? Le Campo Di Liccia !

Quelle destination pour quels vacanciers ?

Corse du Nord ?

Les familles en quête de calme, ceux qui fuient la foule des vacanciers et les amateurs de paysages naturels opteront pour le nord de l’île. Si la densité de population y est faible, elle attire un peu moins de vacanciers que le sud, même en haute saison. Les sites naturels sont parfois difficiles d’accès, comme le zone du Boziu près de Corte ou le Fiumorbu à l’ouest de Ghisonaccia, ce qui les préserve de la cohue. A condition de disposer d’un véhicule et d’être disposé à marcher un peu, de jolies découvertes vous attendent à l’arrivée ! La côte orientale offre quelques sites naturistes, mais également de vastes plages qui seront parfaites pour les familles. Enfin, les marcheurs qui aiment l’authenticité opteront sans hésiter pour le Cap Corse !

Ou Corse du Sud ?

Le sud de la Corse atteint des records de fréquentation en période estivale. Moins pittoresques qu’au nord, les villages et les plages offrent néanmoins un accès facilité et une qualité de service souvent majeur, et le standing des hébergements et campings en Corse du Sud est globalement majeur. Ceux qui recherchent l’animation et une ambiance un peu « jet-set » adoreront les plages et les villes touristiques très vivantes. On trouve toutefois des espaces naturels plus préservés comme le plateau vallonné du Coscione ou le littoral de Campomoro à Tizzano. Notons également que le GR20 est à éviter avec des enfants en bas âge : il s’agit du sentier de randonnée le plus difficile d’Europe et l’ombre y est rare, ce qui décuple la difficulté en été ! Si vous avez la chance de partir hors-saison, profitez sans hésiter des sentiers les moins escarpés, mais aussi des plages idylliques où la température est douce de juin à septembre.

Alors ? Laquelle de la Corse du Nord ou du Sud vous a conquis ?

Vous prévoyez de visiter à la fois le Sud et le Nord de l’ile ? Voilà un article qui vous aidera à savoir comment vous déplacer en Corse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *