Côte cantabrique

Côte cantabrique : Roadtrip d’Est en Ouest et lieux d’intérêt

La région Cantabrie, située sur le littoral nord de l’Espagne sur la corniche cantabrique, attire chaque année de nombreux visiteurs. Avec un patrimoine culturel et historique d’une grande richesse et des dizaines de plages réparties sur plus de 200 km de côtes, elle offre de quoi combler à la fois les amateurs de farniente, de sports nautiques et de visites touristiques. Pour ne rien manquer de ses nombreux attraits, voici une sélection des 10 activités et lieux d’intérêt à voir et à faire absolument sur la côte cantabrique !

Le village San Vicente de la Barquera

Ce village de pêcheur déclaré bien d’intérêt culturel de Cantabrie en 1987 offre bien des charmes. Entre un riche patrimoine architectural et historique et des vues de carte postale sur les plages, les sommets enneigés des Picos de Europa au loin et la ria aux barques colorées, c’est un incontournable de la côte cantabrique et un passage obligé pour les amateurs de vestiges médiévaux. Ne manquez pas en particulier l’église Santa María de los Ángeles du XIIIe siècle, le pont de la Maza du XVIe siècle et le pont du Parral qui date du XVIIIe siècle. Les amateurs de plages y trouveront aussi leur compte entre Fuentes, El Rosal, Primera de San Vicente, ou El Tostadero.

Le village et la plage de Comillas

Il y a au moins deux bonnes raisons de visiter Comillas : sa longue plage de sable doré aménagée avec tout le confort et les équipements utiles, et la bâtisse appelée El Capricho de Gaudi. Cette étonnante œuvre architecturale mêle en effet les styles mauresques, baroque et art nouveau dans un audacieux mix de briques, tuiles, azulejos et céramiques. L’édifice conçu par Gaudí alors qu’il n’avait que 31 ans se veut un hommage libre à la nature et à la musique. Classé monument historique depuis 1969, c’est un incontournable de la corniche cantabrique.

Les grottes d’Altamira

Si la région est célèbre pour ses grottes préhistoriques, la plus remarquable est celle d’Altamira. Classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO et considérée comme « la chapelle Sixtine de l’art rupestre », elle fait 270 mètres de long et renferme de splendides spécimens d’art rupestre préhistorique de plus de 14 000 ans. Si l’accès aux dessins d’animaux sur la roche est défendu au public pour des soucis de conservation, les fresques ont été reproduites dans une grotte-musée pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Santander

Faisant face au golfe de Gascogne, Santander jouit d’un cadre exceptionnel entre mer et montagne. Le charme de ses paysages et de sa vieille ville séduira les touristes comme les locaux qui se prélassent aux beaux jours sur ses neuf plages urbaines. Vous n’aurez qu’à choisir entre Playa del Camello, Baños de ola, la Concha, Playa de Mataleñas, los Peligros, la Magdalena mais surtout les deux célèbres plages du Sardinero, les plus longues du site et disposant de tous les aménagements pratiques.

Le musée maritime de Cantabrie

Situé dans la baie de Santander, ce musée s’étend sur plus de 3 000 m² et rend hommage à l’histoire maritime de la Cantabrie, et au lien étroit qui lie les habitants de la côte cantabrique à la mer toute proche. Divisé en quatre grandes sections, il explore à la fois l’histoire, la géographie, la biologie marine et les inventions technologiques qui révolutionnent aujourd’hui les techniques d’exploration et de pêche.

Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Si les pèlerins peuvent emprunter plusieurs chemins pour rejoindre la Galice, le plus pittoresque est sans nul doute le Camino del Norte, aussi appelé chemin Côtier, qui longe la mer Cantabrique. Classé au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, il sillonne entre mer et montagne et traverse les plus beaux sites de la côte : Castro-Urdiales, Santander, Santillana del Mar ou encore San Vicente de la Barquera.

Noja

Réputée pour son environnement naturel préservé et ses marais qui constituent une importante réserve naturelle permettant d’observer de nombreux oiseaux, Noja est également dotée de longues plages de sable doré comme Trengandín et Ris. Propices au farniente mais aussi à la plongée sous-marine, au surf et au kayak, elles ne décevront pas les amateurs de sports nautiques venus des hôtels ou campings en Cantabrie tels que le camping Playa Joel à Noja. La ville en elle-même offre de beaux vestiges anciens : ponts, moulins et maisons en pierre.

Santoña

La ville portuaire est un concentré d’histoire et d’influences maritimes. Réputée pour ses conserves de thon et d’anchois à l’huile d’olive que tout visiteur ne manquera pas de rapporter chez lui, on y trouve le premier port de conserves de la corniche cantabrique. Entre plaine et montagne, elle recèle de nombreux vestiges du passé : le monastère Santa María del Puerto datant du XIIIe siècle mais aussi les forts de San Martín, San Carlos et Mazo.

Laredo

La ville est principalement réputée pour la longue plage La Salvé qui s’étire sur 5 kilomètres, mais c’est aussi un site historique renommé. Les ruelles de la vieille ville et les ruines de ses remparts médiévaux sont d’ailleurs classées site historique depuis 1970, et les voutes de l’église paroissiale de Santa María de la Asunción renferment des trésors d’art gothique et un retable flamand remarquable. Le dernier vendredi d’août, la ville se pare de mille couleurs avec l’immanquable Bataille des Fleurs.

Castro Urdiales

Dans ce village de Cantabrie, tout est réuni pour réjouir le voyageur curieux ! Entre les plages de Castro Urdiales, El Fraile et Brazomar, le climat clément, les vestiges médiévaux et les ruelles où se perdre avec bonheur, le charme ne peut qu’opérer. Ne ratez pas l’église Santa María datant du XIIIe siècle, la vue sur le château-phare et le site romain de Flavióbriga.

Vous l’aurez compris, cette région de l’Espagne est idéale pour profiter à la fois des plaisirs de la mer et de la montagne tout en admirant les vestiges d’un passé riche. Si vous êtes tenté par l’aventure, nous vous recommandons de choisir un hébergement de plein air comme nos campings en Cantabrie qui vous permettront d’apprécier pleinement les joies de la nature cantabrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *