rouler moins cher

Rouler moins cher : comment économiser pendant ses vacances ?

Les trajets en voiture représentent une partie importante de notre budget vacances. Heureusement, il existe quelques astuces et précautions à prendre afin de rouler pour moins cher. Tour d’horizon des meilleures manières d’économiser sur vos trajets en voiture pour mieux maîtriser votre budget vacances.

Eviter les pannes en révisant sa voiture

La plus grosse des dépenses qu’une voiture peut avoir à nous faire faire pendant un long trajet est l’intervention d’une assistance dépannage, encore plus si celle-ci a lieu sur l’autoroute. Un dépannage peut vite monter à plusieurs centaines d’euros : un budget précieux que l’on préfère toujours dépenser en loisirs pendant ses vacances pour profiter au maximum ! Pensez donc à bien faire réviser votre voiture, en particulier pour un long trajet. Pour avoir l’esprit tranquille, la révision doit comprendre la vérification de la vidange, des freins, du niveau d’huile, du liquide de refroidissement, la pression des pneus, mais également les phares.

Rouler à vitesse modérée pour économiser du carburant

La sécurité est essentielle et il est bien sûr impensable de dépasser les limitations de vitesse. D’autant plus qu’en cas de dépassement de vitesse identifié par un radar, la facture peut très vite s’avérer salée.

Rouler à une vitesse modérée et régulière permet également de consommer moins de carburant et par conséquent, de réaliser d’importantes économies d’essence. Pensez également à utiliser votre frein moteur pour limiter au maximum la conduite au frein, particulièrement consommatrice.

Charger son coffre modérément pour moins consommer

Limiter sa consommation d’essence, c’est aussi optimiser le chargement de la voiture. Nous avons souvent l’impression que tout est indispensable (vêtements, accessoires, jeux), alors qu’en réalité, il nous suffit de peu d’affaires pour partir en vacances. Une voiture surchargée consommera beaucoup plus qu’un coffre contenant seulement l’essentiel.

Eviter les bouchons en choisissant bien ses horaires

Rester dans les bouchons fait non seulement perdre du temps, mais aussi de l’argent, puisque notre moteur continue à consommer à l’arrêt. S’assurer de rouler pour moins cher, c’est donc également s’éviter à tout prix de rester bloqué pendant des heures dans les embouteillages. Si vous souhaitez avoir une chance de circuler correctement, évitez au maximum les journées de départ noires. Si cela n’est pas possible, privilégiez les horaires où vous pourrez éviter les pics de congestion, par exemple en partant très tôt le matin, ou en roulant de nuit. Pensez à faire des pauses toutes les deux heures et à vous arrêter dès que vous ressentez de la fatigue. A défaut, si vous vous retrouvez malgré tout coincé, pensez à éteindre le moteur en cas d’arrêt prolongé pour consommer le moins possible de carburant.

Eviter l’autoroute en passant par les routes secondaires

L’autoroute est bien sûr inévitable pour les très gros trajets. Mais pour certaines certaines portions de votre trajet, il peut être intéressant de sortir de l’autoroute afin d’emprunter les routes secondaires : on s’évite ainsi le paiement de certains péages et les embouteillages qui vont avec. Rouler sur des petites routes permet également de rouler moins vite, et donc de dépenser au global moins de carburant, même si le trajet s’avère plus long. Cette technique offre un petit plus non négligeable : celui de profiter différemment des paysages et de découvrir toute une partie du pays avant même d’avoir commencé ses vacances.

Eviter les dépenses de station-service

Les arrêts en station-service sont importants pour se reposer. En revanche, il est plutôt conseillé d’éviter d’y faire son plein ou d’y manger, tant l’essence et la nourriture y sont chères. Le mieux reste d’anticiper vos en-cas en vous préparant à l’avance des sandwichs. Pour l’essence, profitez de vos passages par les routes secondaires pour vous arrêter dans une station d’un village : le plein y sera toujours nettement moins cher !

Eviter la climatisation et le chauffage

Certes, lorsqu’il fait plus de 35°c dehors, il est parfois difficile d’entrer dans sa voiture sans climatisation. Pour autant, nous avons tendance à surconsommer la climatisation par rapport à nos besoins. Celle-ci est conseillée au-delà des 100 km/h : en deçà, rouler les fenêtres ouvertes est préférable pour consommer moins de carburant. Mettre la climatisation ou le chauffage à outrance peut faire consommer jusqu’à 40% de carburant en plus, ce qui n’est pas négligeable ! Il est par ailleurs conseillé de ne pas programmation la ventilation à une température en dessous ou au-dessus de 5°c de la température extérieure. On évite donc de programmer une climatisation à 20°c lorsqu’il en fait 35°c à l’extérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.