Alain Bernard ambassadeur pilote

Alain Bernard, ambassadeur d’Homair au 7ème ciel !

Après avoir goûté aux joies du pilotage d’auto l’année dernière, Alain Bernard, fan inconditionnel des véhicules motorisés, s’est adonné à des plaisirs divins en volant à bord d’un avion de l’équipe de Voltige de l’armée de l’air. A la différence d’Icare, il ne s’est pas brulé les ailes lors de cette session aérienne pleine de rebondissement au cours de laquelle il a pris les commandes de ce qui serait, dans les mains d’un néophyte, un tombeau volant.

Alain Bernard aux commandes d’un avion

Harnaché à l’avant de l’appareil, un 330 LC Biplace, c’est après un petit tour d’échauffement que son copilote lâche les manettes à l’ambassadeur d’Homair pour une séance courte mais intense de tonneau au-dessus des champs. S’en est suivi une démonstration du savoir-faire français en matière de pilotage qui, il faut le rappeler, est une des nations les plus performantes au monde dans cette discipline.

Le flegme légendaire de la star des bassins s’est ressenti au bord de l’appareil. En effet, Alain n’en est pas à son premier vol et il a par ailleurs pu parfaire son vocabulaire et découvrir de nouvelles techniques de voltige lors de ce vol grâce aux conseils de son copilote.

 

Alain Bernard prête ses épaules d’athlète à la Dream Team Homair

Poisson dans l’eau, oiseau dans le ciel, c’est à se demander dans quels domaines Alain Bernard n’est pas à l’aise. En tout cas, c’est une opération réussie pour les campings-village Homair qui n’auraient pu rêver mieux pour représenter leur marque. Parrain des villages vacances de la marque depuis 4 ans maintenant, il forme, encadre et conseil les équipes d’animateurs pour offrir aux vacanciers la meilleure expérience possible en terme aquatique et c’est à croire qu’il joue au baseball aussi, puisque c’est un Home run, les clients n’ont jamais été aussi satisfaits et ils n’hésitent pas à revenir d’années en années.