Dauphin

Les meilleurs endroits pour nager avec les dauphins en France

Nager avec des dauphins, c’est un moment intense de communion avec la nature et un rêve pour beaucoup de personnes. Nul besoin pour en faire l’expérience d’aller au bout du monde, car il est aussi possible de nager avec les dauphins en France. Mais pour apprécier pleinement cet instant rare dans le respect des animaux, encore faut-il privilégier certaines zones et opter pour une rencontre en pleine mer, là où les dauphins seront les plus à l’aise et l’expérience plus authentique encore.

Où nager avec les dauphins en liberté en France ?

Nager avec des dauphins en pleine mer, c’est l’assurance de vivre une expérience unique tout en préservant le bien-être des animaux. Voici quelques zones en France où les rencontrer sans mettre un frein à leur liberté

Le sanctuaire Pelagos

Le sanctuaire Pelagos, grande réserve protégée en Méditerranée, abrite de nombreuses espèces d’animaux marins, des baleines, des tortues et plus de 25.000 dauphins. Après deux heures de bateau depuis Mandelieu, vous devriez avoir la chance d’approcher dauphins bleus et blancs, dauphins de Risso et grands dauphins. Il est aussi possible de nager avec des dauphins dans le sanctuaire Pelagos au départ de Carry-le-Rouet près de Marseille. Deux heures trente de navigation seront alors nécessaires pour rejoindre et observer les cétacés. Hyères et les iles de Porquerolles ou Port Cros sont aussi un point de départ intéressant pour des sorties en mer à la recherche des dauphins.

Bon plan : Trouvez votre campings Homair en PACA !

En Bretagne

On le sait moins, mais on peut aussi observer des dauphins en Bretagne ! Des sorties en bateau sont organisées de mars à octobre à la rencontre du dauphin commun, du dauphin du Risso, des dauphins blancs et bleus… Les lieux les plus propices sont l’archipel de Molène, la baie du Mont Saint Michel, l’île aux Moines et l’île d’Arz dans le Golfe du Morbihan, et enfin la baie de Saint Malo.

Bon plan : Trouvez votre campings Homair en Bretagne !

Les départements d’Outre-Mer

Pour nager avec des dauphins en liberté, pensez aussi aux départements et territoires d’outre-mer. L’île de la Réunion avec sa réserve naturelle marine protégée de 35km² constitue un territoire d’observation idéal pour approcher les cétacés.

En Polynésie française

Vous pourrez nager avec des dauphins dans la passe de Tiputa à Rangiroa, avec des dauphins à long bec à Moorea ou à Tahiti.

En Martinique

Direction l’île aux fleurs pour espérer croiser dauphins tachetés, dauphins à long bec ou encore dauphin de Fraser ! En peu de temps depuis la Marina des Trois-Îlets, la Case-Pilote ou l’Anse de l’âne, vous prendrez le large pour observer ces grands mammifères dans leur milieu naturel.

En Guadeloupe

C’est aussi une destination privilégiée pour nager avec des dauphins sauvages comme le dauphin tacheté, le grand dauphin ou le dauphin Fraser. Pour les rejoindre dans leur habitat naturel, direction les îlets Pigeon, les îles Terre-de-Haut et Terre-de-Bas de l’archipel de Petite Terre, ou embarquez au large de Saint-François.

Règles à respecter lorsqu’on nage avec des dauphins

Nager avec les dauphins sans les perturber et en toute sécurité demande de respecter quelques règles simples :

  • Ne plongez pas brutalement
  • Ne jetez rien dans l’eau
  • Ne touchez pas les dauphins, ce sont eux qui s’approcheront s’ils le souhaitent
  • Gardez les bras le long du corps, évitez les gestes brusques
  • Essayez de créer un contact visuel
  • Soyez patient

Choisissez de préférence un organisme aux pratiques responsables, et fuyez ceux qui organisent des sortes de battues pour permettre la rencontre à tout prix. Les plus fiables proposent une réelle information sur les animaux et leur environnement et offrent plutôt des séances d’observation qui, si les conditions le permettent et que les dauphins s’approchent d’eux-mêmes, peuvent aboutir à un épisode de nage ou de jeux d’une durée qui dépendra du bon vouloir des animaux.

Une réglementation internationale interdit par ailleurs de nourrir les dauphins, de les poursuivre ou de les approcher sans leur consentement. Ces interdictions ont pour but non seulement de préserver le confort des dauphins, mais aussi la sécurité des nageurs. Si les dauphins sont des animaux bienveillants, il n’empêche que nul ne peut prévoir leur réaction s’ils se sentent menacés ou acculés.

Nager avec des dauphins, un rêve à portée de main

Les dauphins fascinent de façon universelle. Sociables, joueurs et intelligents, ils représentent une présence marine amie et sont souvent perçus comme des anges des mers. Le feuilleton télévisé “Flipper” a largement contribué à leur popularité ces dernières décennies. Cela explique que la nage avec les dauphins soit un rêve pour beaucoup de petits et grands, et une requête récurrente auprès des associations dont le but est d’aider les malades à réaliser leurs vœux les plus chers.

Souvent choisi comme emblème par les associations et opérations de protection de la nature, le dauphin est aussi le symbole d’une nature bienveillante pour l’homme et qu’il faut préserver. Aussi nager avec les dauphins, ce n’est pas juste vivre une expérience insolite, c’est communier avec la nature par l’intermédiaire d’un grand animal à la fois sauvage, intelligent et empathique.

Rencontrer ces animaux marins, c’est aussi se faire du bien ! Il parait même que nager avec un dauphin aurait des effets similaires à ceux d’une séance de méditation prolongée. Des résultats bénéfiques ont d’ailleurs été obtenus par la delphinothérapie chez des patients souffrant d’autisme, de dépression ou de troubles mentaux, quoique cette méthode, ne pouvant se pratiquer qu’avec des dauphins en captivité, ne soit aujourd’hui à juste titre plus que très peu pratiquée.

Dauphins en captivité : la polémique

Si nager avec des dauphins fait du bien aux humains, il ne faut pas non plus en oublier le bien-être des principaux intéressés, les dauphins. Il serait dommage en effet pour les amoureux des animaux qui veulent les approcher de près de les faire souffrir en captivité pour assouvir leur passion. Certains parcs d’attraction spécialisés ont ainsi été décriés ces dernières années en raison des conditions de vie des animaux qu’ils hébergent. Soumis à un stress important, forcés à l’interaction et aux contacts humains dans des bassins peu profonds, exposés au chlore, aux produits d’entretien et aux infections, leur durée de vie serait réduite en captivité (trente ans en moyenne contre 50 en liberté), sans compter un taux de mortalité 6 fois plus importants dans les premiers jours suivant leur capture.

Malgré un récent arrêté qui prévoit en France des bassins plus grands, une absence de chlore dans l’eau et la possibilité pour les dauphins de se soustraire à la proximité des visiteurs ou des autres animaux, les delphinariums n’en restent pas moins des prisons pour ces gentils habitants des mers. Sachant que les dauphins en liberté sont déjà menacés par la pollution et les filets dérivants, il convient de respecter au maximum leurs conditions d’existence.

Nager avec les dauphins fait partie des activités aquatiques insolites et naturelles laissant un souvenir inoubliable. A faire au moins une fois dans sa vie, tout en pensant au bien-être de ces mammifères si exceptionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *